dimanche, juin 16, 2024
spot_img
AccueilMAGAZINERENCONTRESEmmanuel Parraud : La steppe, "un sentiment de solitude et de plénitude"

Emmanuel Parraud : La steppe, « un sentiment de solitude et de plénitude »

En 1987, Emmanuel Parraud réalise son premier film, « La steppe ». On en parle avec le réalisateur.

« La steppe » est le premier film d’Emmanuel Parraud. « Le point de départ c’est de raconter une ambiance, un sentiment de solitude et de plénitude en même temps que j’ai éprouvé quand j’étais gamin » se remémore le cinéaste. Sentiment de bien-être, film contemplatif… Focus sur les intentions du réalisateur.

Emmanuel Parraud à propos de « La steppe » :

 

Du même réalisateur :

« Dans toute pays étrange »

« La statue de la vierge« 

« Sac la mort« 

« Adieu à tout cela« 

 

Céline Latchimy
Céline Latchimy
Journaliste, rédactrice, elle s'intéresse à toute l'actualité de la Réunion et des îles de l'OI
Articles en lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Les plus populaires

Commentaires récents