Formule "une journée" pour le Festival du Film Citoyen

En avril 2019, le cinéma Casino du Port accueillait la 3ème édition du Festival du Film Citoyen. Cette année, crise sanitaire oblige, la prochaine édition n’a pas (encore) pu avoir lieu. En attendant de pouvoir l’organiser comme il se doit, une formule raccourcie est proposée au public.

2 500, c’est le nombre d’entrées qu’a fait la troisième édition du Festival du Film Citoyen l’année dernière au cinéma Casino du Port. Une quatrième édition devait avoir lieu. La faute à la Covid-19, pour l’instant, aucun report n’est possible puisqu’il “faut attendre que la situation soit clarifiée” explique Didier Bourse, co-organisateur de l’événement. 

On a donc décidé de proposer une formule raccourcie en attendant. Une sorte d’action alternative, une étape intermédiaire” entre autre, avant qu’ait lieu la véritable “édition sur trois jours” renchérit celui qui fait partie d’ATTAC Réunion. Avec les deux autres co-organisateurs, la Lanterne Magique et Ciné d’Îles, ils proposent pendant “un après-midi, de 14 h à minuit” des ateliers et des projections. Un événement qui a lieu à la Raffinerie, à Saint-Paul.

logo du festival du film citoyen

Trois ateliers, sur trois thématiques d’actualités

De 14 h à 17 h, le public, qui doit obligatoirement s’inscrire au préalable, peut participer à l’atelier de son choix. Le premier est sur le thème du transport, en lien avec la "vélorution", mise en place entre autres par Extinction Rébellion, Attac, Greenpeace, Alternatiba, Gilets Jaunes et ouverte à tous les citoyens souhaitant y participer. Le but étant de promouvoir les déplacements "propres", la mise en place de plus de pistes cyclables, une meilleure sécurité pour les cyclistes...

Le deuxième atelier fait un focus sur une “alimentation saine et locale, c’est possible”. L’objectif étant de discuter autour de la possibilité d’avoir une autonomie alimentaire avec une agriculture biologique. Enfin, le troisième et dernier atelier proposé concerne la Covid-19. Le but étant de faire “un point d’étape à La Réunion” et s’interroger sur une “gouvernance par la peur”. Un atelier animé par le “collectif covid médecin 974” et “Sud Santé”.

Une restitution d’une heure, des trois ateliers, est prévue” souligne Didier Bourse. À noter que chaque atelier peut accueillir 30 personnes maximum. 

Trois films projetés...

Après les ateliers, “nous proposons de 17 h à 19 h, un moment convivial avec des boissons, des foodtrucks. À partir de 19 h, il y a trois projections” explique le co-organisateur. Le premier film, un court métrage de 12 minutes, est “Animal on est mal” de Sophie Bruneau. Le deuxième, de 52 minutes est “La bataille du libre” de Philippe Borrel. Cette projection est suivie d’un débat de 45 minutes.

Affiche du film "La bataille du libre" de Philippe Borrel

La dernière projection est celle de Jean-Marie Pernelle et de Frédéric Lambolez avec “Je veux ma part de terre”. Il s’agit de projeter "la deuxième partie de leur trilogie". Le film dure 67 minutes et est également suivi d’un débat.

Afin de pouvoir mettre en oeuvre cette formule raccourcie, un protocole sanitaire doit être respecté. Ainsi, le port du masque est obligatoire. Du gel hydroalcoolique est mis à la disposition du public. “Une adhésion provisoire à la Raffinerie sera demandée afin d’avoir un suivi sanitaire” en cas d’éventuel problème.

...À la Raffinerie

Depuis 4 ans, l'association "Les Rencontres Alternatives" porte le projet de la création d'un tiers-lieu associatif, sur le site de l'ancienne usine sucrière de Savannah à Saint-Paul, qui accueillera différents porteurs de projets. Sur 1 700m2 de bâtiment et 6 600m2 de terrain, la Raffinerie est un projet de développement d’une friche éco-culturelle dans le quartier prioritaire de Savannah à Saint Paul. 

Groupement d’espaces autonomes et interdépendants, ce projet se positionne “comme un vrai levier de promotion du territoire et d’émergence d'activités à l’échelle locale et régionale”. Ainsi, “économie circulaire, économie sociale et solidaire, numérique, culture, développement durable, transition écologique et biodiversité” sont les mots d’ordre déclinés à travers des actions et des activités organisées autour de plusieurs espaces et thématiques.

Retrouvez plus d’informations sur la Raffinerie en cliquant ici.