Château Morange fait son cinéma : 4 films péï projetés le 22 octobre

Ce jeudi 22 octobre, soirée pré-Halloween, 4 courts métrages réunionnais sont proposés au public au Château Morange à St Denis. Des projections en présence des cinéastes, dans ce lieu aux multiples facettes. Retour sur cet édifice historique ayant sa propre salle de projection.

Depuis sa réhabilitation en 2019, le château accueille des projections. Dans ce cadre, La Kourmétragerie propose tous les 4ème jeudis du mois des projections de courts métrages, en présence des réalisateurs “pour un échange avec le public” explique Allison Rivière, de La Kourmétragerie. Avant d’ajouter que “nous sommes une agence de distribution. Dans le cadre de projèt ali” organisé par Château Morange, on propose des films de notre catalogue.

Soirée pré-Halloween : 4 films réunionnais projetés

Ainsi, ce jeudi 22 octobre, 4 courts métrages péï sont proposés au public pour une soirée pré-Halloween. Les spectateurs pourront (re)voir l’autoproduction “Liane”, de Taïkun, “Myriam St Louis” de Guillaume Noura, produit par Manoura Films, l’autoproduction “Culpabilis” de Pierre Erudel et, du même réalisateur, le film “Tropikal Monster” produit par Blackstone Films. Une prochaine séance est prévue le jeudi 26 novembre.  

Dans le respect des règles sanitaires, la jauge est ouverte à 70 spectateurs masqués, “au lieu des 100 que le Château Morange peut accueillir habituellement” déclare la Réunionnaise Allison Rivière, alias Yabette, soit la programmatrice de la soirée du Court.  Du gel hydro-alcoolique sera mis à la disposition du public. Un public qui “peut arriver vers 17h30 pour prendre leur place” puisqu’il “n’y a pas de réservation” précise-t-elle. Des places allant de 2 euros pour les scolaires, à 5 euros pour le tarif plein. Un tarif réduit à 3 euros est prévu, sur présentation d'un justificatif, pour les jeunes de moins de 18 ans, lycéens, étudiants, seniors de plus de 60 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires de minima sociaux et personnes handicapées.

Si les projections peuvent se faire au château Morange grâce à sa salle de spectacle, l’édifice n’a pas toujours été habilité à accueillir la culture en son sein. 

Un site dédié aux arts visuels 

Pour avoir cette salle de spectacle, il a fallu des travaux de réhabilitation. L’objectif étant d’avoir un site dédié aux arts visuels sur la demeure. Fin 2019, le pôle de l’image de Château Morange ouvre ses portes. Une initiative visant à promouvoir l’éducation populaire à l’image et au cinéma.

L’équipement est dédié aux arts visuels composés par la photographie, le cinéma, l’art vidéo et l’art numérique. Avec les travaux réalisés, en complémentarité avec les équipements existants, sont désormais accessibles une salle de montage, un studio d’enregistrement, une salle de danse et surtout une salle de projection et de spectacle, entièrement refaite à neuf.

Ainsi, Eric Pounoussamy, le directeur du site exprime trois ambitions fortes pour ce pôle à l’image : l’accompagnement des acteurs de la filière, l’ancrage de cet espace dans son quartier d’implantation, les Camélias, et l’accès à la culture en proposant au public des projections hebdomadaires, en partenariat avec les structures Cinékour, la Lanterne magique, Klaxon et Cinémawon ou encore Ciné d’îles.

Un édifice inscrit au titre des Monuments historiques

Le château est un édifice remarquable de l'île de La Réunion. Situé boulevard Doret à Saint-Denis, son parc et ses clôtures sont inscrits en totalité au titre des Monuments historiques depuis le 13 décembre 2010.

Construite à l'initiative de Prosper Morangel vers 1850, la demeure a servi de prison à des exilés célèbres, notamment le raïs marocain Abdelkrim al-Khattabi (Abd-Del-Krim) entre 1926 et 1929.