Talents la kour 2017 : Nicolas Séry accouche de son premier film "Reine Kayanm"

En 2017, Nicolas Séry participe au dispositif “Talents la kour” de l’association Cinékour. Un véritable tremplin pour le réalisateur en herbe qui sort prochainement son tout premier film “Reine Kayanm”.

Nicolas Séry, réalisateur du film "Reine Kayanm" et Talent la kour 2017

Nicolas Séry est sur un petit nuage. Tourné en novembre 2020, son premier court métrage va bientôt voir le jour. Mais si “Reine Kayanm” était, à l’origine, un long métrage, c’est un court métrage que s’apprête à sortir le réalisateur.

Pourquoi avoir basculé du long au court ? Simplement parce qu’il n’y a pas de “société de production ou de distribution qui va suivre quelqu’un qui n’a jamais fait d’études dans le cinéma, qui n’a aucune expérience dans le milieu” explique-t-il. Avant d’ajouter que pour le court métrage, “il faut déjà entrer dans un circuit, faire des demandes d’aides qui passent devant des commissions. Et qui dit commission, dit sélection, ce qui veut dire avoir bien entamé son projet et son écriture. Le format court est un format obligatoire selon moi”. Mais il faut “en faire plusieurs et dans un cadre professionnel avant d’envisager un long” insiste le cinéaste, qui garde les pieds sur terre.

De l’écriture du projet au tournage, le dispositif "Talents la kour" de l'association Cinékour, vivre du cinéma et de l’audiovisuel à La Réunion… Nicolas Séry nous dit tout sur son premier bébé, et plus encore.

Interview de Nicolas Séry, réalisateur et “Talents La kour 2017” :