“La curieuse histoire sans cuillère”, la comédie pour parler de la solitude

À l’occasion de la journée mondiale de la solitude le 23 janvier, on vous propose de (re)découvrir “La curieuse histoire sans cuillère”. Un court-métrage co-réalisé il y a près d’une dizaine d’années par Guillaume Levil et Mathilde Fénétrier.

Bande annonce : 

Court métrage de Guillaume Levil et Mathilde Fénétrier avec Hervé Terrisse, Frédéric Radepont, Anne Lemoël. France (2012). Durée : 14 minutes. Une production Les NoUS. Deux noctambules se rencontrent et s’attachent singulièrement l’un à l’autre le temps d’une nuit. 

affiche du film "La curieuse histoire sans cuillère" de Guillaume Levil

201907 nouveau bouton voir le film 375 c

L’avis d’OI>Film :

Dans ce film, Guillaume Levil et Mathilde Fénétrier abordent le thème de la solitude par la comédie. Dans une société individualiste, les réalisateurs se concentrent sur des personnes seules, qui se rencontrent, s’attachent le temps d’un court instant avant de reprendre le cours de leur vie, en essayant tout de même de s’aider mutuellement. La solitude est abordée d’une façon singulière, en toute légèreté, sans dramatisation. Les cinéastes arrivent même à glisser une pointe d’humour grâce à une belle interprétation des acteurs et le scénario, il faut le dire, bien écrit. On a l’impression de voir la vie et le monde dans lequel nous vivons avec une certaine distance, avec la vision de ces personnages qui semblent être dans leur propre monde. Le film a reçu de nombreux palmarès, et on comprend pourquoi. 


Palmarès du film :

  • Prix du jury au Ciné Festival en pays de Fayence (France) ;
  • Nomination Meilleur Film aux Disturb Awards (Paris, France) ;
  • 1er prix fiction au Festival « Pondi-vidéo » de Pontivy (France) ;
  • 3ème prix au Festival de Seyssins (France) ;
  • Meilleurs scénario et dialogues au projet cœur-métrage de Marseille (France) ;
  • 1er prix du jury au Festival « Cinémator » de Carros (France) ;
  • Prix du public au Festival « coupé court » de Pessac (France).

Et en bonus, le making-off du film :