Le Festival du Film Court est de retour du 24 au 29 novembre

La 5ème édition du Festival du Film Court de Saint-Pierre se déroule du 24 au 29 Novembre 2020. Plusieurs projections sont organisées dans la capitale du Sud, et ses alentours. Découvrez le programme.

 Le festival du film court de Saint-Pierre fait son grand retour du 24 au 29 novembre 2020. Compétitions, films en plein air, forum… De quoi satisfaire les cinéphiles et les plus curieux. 

Affiche du festival du film court 2020 de Saint-Pierre

Des projections gratuites pour tous

À la Ravine des Cabris, à l’espace moulin à café, le public pourra découvrir les métiers de l’audiovisuel grâce au forum mis en place de 9h à 13h. Gratuit, ils pourront rencontrer les professionnels du secteur. 

 

Deux projections sur le thème de l’humour seront proposées, à des heures différentes, afin de respecter les mesures sanitaires. Gratuites elles aussi, mais sur réservation uniquement, le public pourra se divertir pendant 1h26 avec plusieurs courts métrages comme “Pool” de Francis Magnin, “Y a du foutage dans l’air” avec Jamel Debbouze, “Aime-moi” de David Courtil, “Coup de foudre” de Guy Lecluyse avec Kev Adams ou encore “Tout se mérite” de Pierre Amstutz Roch. Les mêmes films sont proposés à 19h et 21h.

Et les marmailles aussi trouveront leur bonheur avec le ciné-goûter. Pour 3 euros, les plus petits auront accès à la "Collection des Courts-Métrages Disney Pixar". Pendant 1h22, 13 pépites issues des studios Disney Pixar de 2012 à 2018 leur seront proposées.

 

Des films en compétition

Au-delà de ces projections gratuites, plusieurs courts-métrages sont en compétition. Seront proposés au public les films “Je serai parmi les amandiers” de Marie Le Floc’h, “Mémorable” de Bruno Collet, “Les tissus blancs” de Moly Kane, ou encore “Il y a quelqu’un chez nous” de Laurent Firode, Sombre couleurs” d’Ophélie Galant, qui sera d'ailleurs présente après la projection pour un échange avec le public, “Têtard” de Jean-Claude Rozec, “Teen horses” de Valérie Leroy, “Une chance unique” de Joël Curtz ou encore “Mortenol” de Julien Silloray… Des films de genres et de formats variés. Chaque jour, pour 4 euros, le public pourra visionner entre 5 à 6 courts-métrages !

Quand le confinement et le cinéma s’allient

Dix courts métrages issus de la “Quarantaine film festival” seront projetés gratuitement à Saint-Pierre. Pour se remettre un peu dans le contexte, la “Quarantaine film festival”, c’est quoi ? Le confinement n’a pas eu que des effets néfastes. En mars dernier, ce festival a en effet été créée. Les confinés étaient ainsi appelés à réaliser des films, depuis chez eux. En d'autres termes, c’est une compétition de courts métrages faits maison ! Des films qui ont tous été réalisés pendant le confinement et primés au festival.

Le palmarès était, entre autres, le suivant : “Pirouette et cacahuète” de Stéphane Cassou, a reçu le prix de la famille, quand “A bottle story" de Samuel Desfontaines a reçu le prix du système D. Le prix coup de coeur de Nova a été attribué à “Konfinés” de Yannick Devin, le prix du télé-court a été décerné à “L’adultère en temps de confinement” de François Szabowski et le prix de l’animation, au film “Ciel à valeur passée” de Tanguy Tertrais et Lucie Hua.

Retrouvez le programme complet du festival du film court en cliquant ici.