“Voyage chez le peuple des tortues” : qui sont ces pêcheurs de Madagascar qui chassent les tortues ?

Cette semaine, on vous propose de (re)voir le film de Sami Chalak. “Voyage chez le peuple des tortues”, un documentaire qui nous plonge au cœur des traditions du peuple Vezo, des pêcheurs nomades de Madagascar. Un peuple qui se nourrit uniquement de la pêche, et qui chasse les tortues.

 

Bande annonce :

Documentaire de Sami Chalak. Durée : 52 minutes. France (2012). Produit par Tec Tec Production et Alefa Production. Au sud de la côte ouest de Madagascar, les Vézos, pêcheurs nomades, vivent un quotidien difficile. Rien ne pousse sur ces terres et aucun touriste ne s'y arrête. Autrefois interdite, la pêche à la tortue est devenue un moyen de se nourrir, et représente également une manne financière pour les habitants du village. À Tuléar, la ville commerçante, Bertin explique que la législation sur la protection des animaux change avec les gouvernements qui se succèdent.

Voyage chez le peuple des tortues, film de Sami Chalak

201907 nouveau bouton voir le film 375 c

L’avis d’OI>Film :

Voyage chez le peuple des tortues” est un documentaire qui peut choquer. Au cœur des pratiques traditionnelles de chasse et de la consommation des tortues de mer : âmes sensibles, vous voilà prévenus. Avec un peuple qui se nourrit de poissons mais aussi de tortues, on peut se demander : qu’en est-il de la protection de cette espèce et donc de la préservation de l’environnement ? Qu’en est-il du braconnage des tortues ? Sami Chalak nous plonge dans son voyage à Madagascar, dans lequel il se retrouve au départ lui-même perdu et autant choqué que le spectateur. De fil en aiguille, grâce à une caméra qui n’est que spectatrice du mode de vie de ce peuple Vezo, on y découvre une culture différente de la nôtre : celle de pêcheurs nomades, qui se nourrissent uniquement de la pêche s'ils veulent survivre. Doit-on, et peut-on, interdire au peuple Vezo de chasser les tortues ? Réponse dans le film.
Alerte spoilers : pour les fans de “gouzous”, le réalisateur Sami Chalak nous partage dans son film, son voyage avec Jace, graffeur français qui vit et travaille à La Réunion. Le peintre transmet sa passion avec ce peuple malgache, dans le village d'Anakao, sur la côte sud-ouest de Madagascar. Un voyage riche en découvertes qui demande toutefois de laisser ses préjugés de côté et d’avoir l’esprit ouvert.