fbpx

Guaxuma : Éternel éphémère

OI-Film fait une petite exception à la règle en présentant un court-métrage Brésilien mais au vu de sa qualité, il serait dommage de vous en priver. Le court-métrage de Nara Normande est un petit bijou de technicité aussi poétique que touchant qui a connu un très joli parcours parmi différents festivals et notamment le prestigieux Festival du cinéma d’animation d’Annecy.


Une place pour moi : informer pour tolérer

L’albinisme est une maladie très peu représentée au cinéma. Outre les problèmes cutanés et ophtalmologiques qu’elle engendre, elle se manifeste avant tout par des caractéristiques physiques différentes. Dans le court-métrage "Une place pour moi" de Clémentine Dusabejambo, nous suivons la jeune Elikia, atteinte d’albinisme qui essaie tant bien que mal de se faire une place dans son école.


« Imbabazi, le pardon » : vivre avec le passé

Il y a de tragiques événements qui marquent tout un pays même des années plus tard. Le génocide rwandais perpétré en 1994 a fait quasiment 1 million de morts. Aujourd’hui le pays se reconstruit sur une histoire qui les a longtemps divisé. Le réalisateur Joël Karekezi a vécu l’horreur au plus près à seulement 9 ans et c’est à travers son premier film qu’il s’est posé une question nécessaire à la reconstruction d’un pays : peut-on pardonner ?


Plus qu'une boutique, un symbole

Documentaire réalisé par Frédéric Lambolez et Jean-Marie Pernelle, "Le monde de Chez TiKaf" propose une photographie de l'épicentre du quartier pêcheurs de l'Ermitage. Oui, il demeure bien un quartier créole, un coin "lontan", dans cette station balnéaire, fleuron réunionnais du tourisme les pieds dans l'eau. TiKaf ou TiCafe selon l'appellation officielle, c'est un lieu de vie où bat le cœur d'une Réunion d'antan, confrontée aux changements et aux contraintes du monde contemporain. Et de tout ce que cela amène dans son sillage.


Jeux d'enfants : leçon à retenir

"Jeux d'enfants", de Gilde Razafitsihadinoina est un court-métrage documentaire sans voix-off ni aucun commentaire. En 2017, il reçoit le Zébu d’Or Prix du public au Festival du Film Court de Madagascar 2017.


Persévérance et nostalgie au menu

Une jolie fable inspirée de l'univers de Pagnol, tournée dans le sud sauvage de La Réunion. Une histoire sensible d'un petit garçon qui récolte ce qu'il ne mérite pas. Une anecdote marquante qui se meut en vocation. On vous en dit plus ?


Lot kote lagar

Un film de O’Bryan Vinglassalon, 15 minutes, Fiction, Comédie © 2017. Porteurs d'Images

Une gare déserte est le théâtre d'une rencontre inattendue entre un photographe et des individus peu ordinaires.


Maux d'elle

Un film de Firoza Zahir-Houssen, 17 minutes, Fiction, Drame © 2016.
L’histoire de deux jeune femmes, l’une qui s’accroche à son passé et l’autre qui fait ce qu’elle peut pour s’en débarrasser. Une solution pour passer outre s’offre à l’une d’elle, leurs destins se croisent plus ou moins.


Le Mafatais

Un film de Olivier Carrette, 52 minutes, Fiction, Drame © 2018.
Le cirque de Mafate. C’est ici que vit Johan, dans une cabane construite à l'écart de tout. Solitaire, il s'est adapté à la survie dans la nature. Un soir, il reçoit la visite d'une jeune fille qui l'emmène chez elle : une case enfouie dans la végétation, au chevet d'un enfant mourant.


"69" : attention à la chute !

Un film de Beryl Coutat, 5'49 min, Fiction, Drame © 2017. La Réunion
Au bord de la falaise, les yeux rivés sur l’océan un homme répète un étrange nombre. Un randonneur perdu entend l’appel de cet écho envoutant…


Le cri du lambi (The crying conch)

Un film de Vincent Toi, 17 minutes, Fiction, Drame © 2017. Maurice
Un homme reproduit malgré lui les actions de François Mackandal, célèbre esclave haïtien. Suivant un homme prisonnier d’une malédiction ancestrale, cette fable des temps modernes mélange les effluves du passé avec la résilience au présent.