À l'affiche : "Vilaine Fille"

Court-métrage d'animation de Ayce Kartal. Durée : 8 min. France - Turquie (2016). César du meilleur film d'animation 2019. S. est une petite fille turque âgée de huit ans, dotée d’une imagination débordante, qui aime la nature et les animaux. Depuis une chambre d’hôpital, elle se remémore les jours heureux passés dans le village de ses grands-parents pendant les vacances, mais des souvenirs sombres et terrifiants surgissent et prennent sens peu à peu.

 

Accès limité aux pays de la zone Océan indien (pour des questions de droits). Pour le reste du monde, voir le film sur UniversCiné : https://www.universcine.com/films/vilaine-fille
Ayce Kartal, vilaine fille, wicked girl, les valseurs, Gao Shan Studio, ile de la reunion, ILOI, film d'animation, J'ai perdu mon corps, oi film, film indépendant, océan indien, cinéma de l'océan indien, violences faîtes aux enfants, pédophilies, césars 2019, grand prix du festival de Clermont Ferrant, Césars 2020

201909 nouveau bouton rouge voir le film 375

 

Voir la bande-annonce

 

L'avis d'OI>Film 

Sous ses airs de mignon petit film d'animation, "Vilaine Fille" s'avère être un film poignant traitant d'un sujet douloureux : les violences sexuelles faîtes aux enfants. Le réalisateur Ayce Kartal livre ici une oeuvre d'une telle sensibilité que nombreux ont même pensé que c'était une femme qui avait signé ce court-métrage. Parmi les très nombreuses distinctions internationales, "Vilaine Fille" a été le tout premier film d'animation à remporter le Grand Prix du Festival de Clermont Ferrant, une première en quarante ans ! C'était en 2018. L'année suivante, le film se voit décerner le César du meilleur court-métrage d'animation. Une grande fierté pour La Réunion puisque ce film est une co-production Gao Shan Studio (studio d'animation situé à Saint-Gilles et qui a d'ailleurs aussi participé au film "J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin, distingué à Cannes, Annecy et aux César cette année).