“Zanaka ainsi parlait Félix” : Nous avons tous un devoir de mémoire

Zanaka ainsi parlait Félix est un court-métrage documentaire de Nantenaina Lova. Devoir de mémoire, colons français, résistants malgaches… Dans un témoignage fort, le réalisateur dresse un portrait singulier de Félix, qui s’est battu lors de l’insurrection de 1947.

Bande annonce : 

Court-métrage documentaire de Nantenaina Lova. Madagascar (2019). Durée : 29 minutes. Produit par Endemika Films et Autantik Films. “Si certains veulent perpétuer la colonisation, les Malgaches doivent dire un non catégorique, peu importe de quels colons il s’agisse”, ainsi parlait Félix Robson, notre grand-père à tous. Félix a combattu comme tant d’autres lors de l’insurrection du 29 Mars 1947 pour reconquérir une liberté qui avait été volée par les colons français. Malgré les souffrances qu’il a endurées, il n’a pas laissé la rancœur envahir son âme. Il disait que “les torts des aïeux ne sont pas les torts des héritiers”. Mais qu’en est-il de nos torts à nous tous, ses enfants (zanaka) ?

Affiche du film Zanaka Ainsi parlait Félix

201907 nouveau bouton voir le film 375 c

L’avis d’OI>Film :

Avec son film, Nantenaina Lova dresse un portrait de celui qu’il appelait affectueusement Dadabe Félix (grand-père Félix). Un résistant. Un film dans lequel il raconte les horreurs dont il a été victime avec ses amis, par les colons. Au-delà du travail de mémoire demandé aux jeunes pour ne pas qu’ils oublient leur identité et le sang versé par leurs ancêtres, on relève une détermination sans faille et sans aucune amertume de la part de Félix. Un témoignage fort qui invite à garder espoir malgré tout, sans jamais oublier qui l’on est. Qui sommes-nous vraiment ? Nous penchons-nous également sur notre passé, sur l’Histoire de notre pays ? Lorsque nous fêtons la fête d’indépendance à Madagascar ou la fête nationale de notre pays, savons-nous pourquoi nous dansons et commémorons ce jour ? Au nom de qui ? Pour leur mémoire, et l’Histoire.

Prix reçus par le film : 

Poulain d’argent documentaire court-métrage au FESPACO (Burkina Faso), 

Zébu d’or aux Rencontres du film court (Madagascar).

Les sélections : 

Vues d’Afrique (Montréal), 

FCAT (Tarifa & Tanger), 

Cinémas d’Afrique (Angers), 

Festival du film citoyen (La Réunion), 

Africlap (Toulouse)

Voir les autres films du réalisateur en cliquant ici.

Pour lire l'interview de Nantenaina Lova, c'est par ici.