À l’affiche : “Les larmes de la rivière piment” de Luc Bongrand

Documentaire de Luc Bongrand. Durée : 2 épisodes de 52 minutes. France (2012). FMC Production. Pendant 25 ans, des colons réunionnais ont mis sur pied le complexe agro-industriel de la Sakay, avec l’une des plus belles fermes porcines du monde de l’époque. L’indépendance de Madagascar en sonnera le glas.

À travers des archives inédites et les témoignages des principaux protagonistes : "Terre Promise" relate la phase de construction de cet ensemble prestigieux ; "Terre Brûlée" explique son irréversible destruction et sa débâcle finale, dramatique pour ces pieds noirs de l’Océan Indien.

Les larmes de la rivière piment de Luc Bongrand

201907 nouveau bouton voir le film 375 c

L’avis d’OI>FILM :

“Les larmes de la rivière piment” nous raconte, en deux épisodes, comment en 25 ans s’est bâti le complexe agro-industriel de la Sakay, avant son irréversible disparition. Par un procédé narratif mêlé d’une voix off et de témoignages forts (personnes clés ayant vécues ou jouées un rôle à l’époque dans la Sakay, historien, biographe, agronome...), on plonge dans cette période historique et complexe, qui n’est pas si lointaine. Agrémentés d'images d’archives, ces deux épisodes nous permettent de (re-)découvrir une réalité vécue par de nombreuses familles Réunionnaises. Ces larmes de la rivière piment (Sakay en malgache), avec ses deux épisodes, fait un focus sur une page d’histoire qui était, il y a une dizaine d'années encore, quasiment occultée : le dernier baroud colonial français à Madagascar de 1952 à 1977.

Bande annonce de la partie 1, “Terre Promise”

Bande annonce de la partie 2, “Terre Brûlée”

Lire l’interview du réalisateur en cliquant ici.