À l'affiche : "Rêves de barques"

Documentaire de Bernard Crutzen. Durée : 52 minutes. Réunion 2006. Ils n'ont peur ni des gendarmes, ni des requins ! À La Réunion, on les appelle les pêcheurs la roue parce qu'ils utilisent des chambres à air de camion et de voiture pour flotter et pêcher sur l'océan indien. Au large des côtes réunionnaises, cette pratique longtemps tolérée est interdite. Ils sont de plus en plus rare mais les pêcheurs la roue continuent de transmettre cette passion de générations en générations. Tourné en 2006, ce documentaire nous porte aux côtés de ces marins hors-normes.

Ce documentaire se déroule au large de la ville du Port. À travers une série de portraits, le réalisateur nous fait découvrir le quotidien de pêcheurs réunionnais embarqués sur des chambres à air de camion. Ce ne sont pas de grands marins, et pourtant la mer est toute leur vie. À La Réunion, ils ne sont pas nombreux à ainsi oser se jeter à l’eau, poussés par leurs rêves, sur des bouées de fortune. Loin d’être misérabiliste, ce film s’attache à témoigner de la vie de ces pêcheurs, démunis mais fiers, figures emblématiques d’une réalité sociale où la débrouille est une alternative à la précarité. 

rêve de barques, Bernard Crutzen, oi film, documentaire ile de la réunion, pêcheur la roue, crise requin, ile de la reunion, peche traditionnelle, malaria business, la route des zébus, cinéma de l'océan indien

201909 nouveau bouton rouge voir le film 375

 

Bande annonce, Teaser

 

Le réalisateur, Bernard Crutzen 

rêve de barques, Bernard Crutzen, oi film, documentaire ile de la réunion, pêcheur la roue, crise requin, ile de la reunion, peche traditionnelle, malaria business, la route des zébus, cinéma de l'océan indien

Journaliste, cinéaste et cameraman Belge, Bernard Crutzen est un habitué des documentaires, il en a signé une vingtaine ! Il parcoure le monde depuis longtemps et traite des sujets sensibles toujours en quête de vérité. Du moins, de quoi susciter le débat. Il vient de terminer le tournage de son dernier sujet : un documentaire sur la molécule du chloredécone à l'origine d'une crise sanitaire sans précédent qui affecte les Antilles françaises. "Sur la route des Zébus", "Les mémoires de le mer" (prix du film historique en 2005), "Cachez ce Saint" (évoquant Saint-Expédit). Récemment "Malaria business" (2017/18), parle de la plante chinoise artémisia avec laquelle on soigne le paludisme ou la malaria. Celui-ci a été doublement récompensé en France, en 2018 (Prix du Public et Prix de "Reporters sans frontières"), lors de la 25e édition du FIGRA (Festival International de Grand Reportage).