fbpx

À l'affiche : "Mahaleo"

Documentaire réalisé par Cesar Paes et Raymond Rajaonarivelo. Durée : 102 minutes. Madagascar (2005). Mahaleo, qui signifie libre, indépendant, autonome en malgache, est le nom d'un groupe de musique de Madagascar qui chante depuis les années 1970. Les chansons des Mahaleo ont été le levain du soulèvement de 1972 qui a provoqué la chute du régime néo-colonial à Madagascar.


À l'affiche : " La jeune fille et le ballon ovale"

Un film documentaire de Christophe Vindis. Durée : 52 minutes. France (2017). Marcelia a 16 ans, elle vit dans un village de pêcheurs au sud-ouest de Madagascar. Elle a un fils de 3 ans, et elle n’est pas souvent allée à l’école. En 2014, quand un ballon ovale arrive à Antsepoka, c’est pour elle et les enfants du village une petite révolution.


À l'affiche : "Le monde de chez TiKaf"

Documentaire de Frédéric Lambolez et Jean-Marie Pernelle. Durée : 50 minutes. La Réunion (2018). Sur l'Île de la Réunion, les boutiques de quartier sont des lieux de convivialité, symboles du vivre-ensemble et de l’âme créole. Dans le quartier de l’Hermitage, la boutique chinoise "TiKaf", célèbre pour ses concerts et sa déco jamaïcaine, résistera-t-elle mieux que les autres à la pression d’un développement économique qui met à mal le petit commerce ? 


À l'affiche : "L"horizon cassé"

Un documentaire d'Anaïs Charles Dominique et Laurent Médéa. Durée : 52 minutes. Réunion (2011). Au début des années 1990, les émeutes qui touchèrent le quartier du Chaudron, à Saint-Denis, marquèrent l'histoire de l'île de La Réunion. Chômage, mal-être, absence de perspectives : les acteurs de cette époque nous racontent le déroulement des événements, leurs causes et font un état de la situation actuelle. Vingt ans plus tard (en 2011), où en sommes-nous ? Le chômage frôle toujours les 45%, le quartier du Chaudron s'est modernisé, les jeunes sont toujours à la recherche d'emploi et de perspectives… Pourtant, les habitants se mobilisent et s'organisent de manière solidaire.


À l'affiche : "L'école des Hauts"

"L'école des hauts" de Danielle Jay. Durée :  52mn. La Réunion (2014). Tous les lundis matin, Anne-Christine Gimenez marche plus de 3 heures pour rejoindre son école de l’Ilet à Bourse, en plein cœur du Cirque de Mafate, à 850 m d’altitude. Et ce, depuis plus de 10 ans !


À l'affiche : "Rêves de barques"

Documentaire de Bernard Crutzen. Durée : 52 minutes. Réunion 2006. Ils n'ont peur ni des gendarmes, ni des requins ! À La Réunion, on les appelle les pêcheurs la roue parce qu'ils utilisent des chambres à air de camion et de voiture pour flotter et pêcher sur l'océan indien. Au large des côtes réunionnaises, cette pratique longtemps tolérée est interdite. Ils sont de plus en plus rare mais les pêcheurs la roue continuent de transmettre cette passion de générations en générations. Tourné en 2006, ce documentaire nous porte aux côtés de ces marins hors-normes.


À l'affiche : "Le bon sens des hommes"

Documentaire d'Anaïs Charles Dominique. Durée : 52 min. La Réunion 2017. Dans un monde ou le consumérisme est roi, l’individualisme est de mise, la domination de l’Homme sur la nature est la règle, pourtant, certains ont choisi de résister à ce tourbillon insensé. Ingrid, la jeune poétesse, Bernard qui aide les autres à se relever en donnant une seconde vie aux objets, Max, le paysan illuminé, Daniel et Annie-Claude, les éveilleurs de conscience et William, heureux tisaneur. Ils font appel à leur mémoire, au bon sens des anciens qui savaient vivre en autonomie : se nourrir, se soigner, recycler, vivre en communauté.


L'île perdue

Un documentaire de Caroline Rubens, 48 minutes, Ile de la Réunion © 2010. .Mille et Une. Films, Aber Images, Alefa Production, France Télévisions

C’est l’histoire d’une famille partagée entre l’île de La Réunion et la Bretagne. Tout commence avec le départ de Mahé de La Bourdonnais pour les mers du Sud (au début du XVIIIe siècle) et le retour du dernier descendant supposé du marin breton.


À l'affiche : "À chacun son combat"

Documentaire de Franco Clerc. 25`. Madagascar 2019.
Madagascar, Antananarivo. 21 et 22 avril 2018. La capitale est ebranlée par les émeutes. À un mois des présidentielles, un décret met le feu au poudre et l'opposition motive la population à descendre dans la rue pour manifester. Parmi eux, Franco Clerc. Auteur de BD et réalisateur, il n'a pas l'habitude de fréquenter les manifs. Il n'aime pas le chaos. Pourtant, ce week-end là, la curiosité l'a poussé à faire un film. 


À l'affiche : "Le ballet des arrosoirs"

Le ballet des arrosoirs est un partage d’humanité dans ce qu’elle a d’essentiel, la peur de la mort et du deuil. C’est un tableau poétique construit autour d’hommes et de femmes réunionnais qui ont cherché leur manière de vivre avec leurs Morts. Ils ont adapté les rites et les croyances de leurs ancêtres, venus du Mozambique, de Madagascar ou du Vietnam et nous racontent leur secret pour vivre en paix avec la mort. 


À L'affiche : "Run in Run"

Plus qu’une passion, sur l’île de La Réunion le trail est un mode de vie. Les meilleurs athlètes de l’Océan Indien nous ouvrent leurs portes pour nous montrer comment ils vivent, comment ils courent et pourquoi ils se surpassent dans ce paradis... en évitant une éruption volcanique, en se frayant un chemin autour des caméléons et en combattant leurs propres faiblesses. Plus qu’un sport, ce sont des valeurs entretenues au fil des kilomètres (par)courus sur les sentiers.