fbpx

À l’affiche : “La statue de la vierge” d’Emmanuel Parraud

Court-métrage d’Emmanuel Parraud. Durée : 26 minutes. France (2004) avec Anne See, Cyril Troley. Une production Château-Rouge Production. Pierre travaille comme intérimaire dans une carrière. Son père, ouvrier comme lui, s'est suicidé. Tous les week-ends, il rend visite à sa mère qui essaye de redémarrer sa vie tant bien que mal. Pierre regarde ça sans réagir, accusant le coup ; jusqu'au jour où il vole de la dynamite sur le chantier qui l'emploie...


À l'affiche : "Simp Rapid" de Benjamin Gueniot

Court-métrage de Benjamin Gueniot. Durée : 19 minutes. Réunion (2018) avec Boris Domitile, Bryan Ferrere, Christian Ligdamis. Une production Evil Ways. Eden et Eddy, deux apprentis malfrats, ont trois jours pour rembourser une grosse somme d'argent au baron de la pègre réunionnaise. Leur maladresse leur permettra-t-elle de se sortir de ce faux pas ?


À l'affiche : "Djibril" de Liman Seck

« Djibril » est un court-métrage de Liman Seck. Durée : 23 minutes. Sénégal (2016). Un trio d’élèves, nostalgiques du cinéma du regretté Djibril Diop Mambety, imagine une histoire extraordinaire de revenant. Ensemble ils composent un scénario.


À l'affiche : "Made in Mauritius"

Court-métrage de David Constantin. Durée : 7 minute. Maurice ( 2009). "Made in Mauritius" se passe dans un village à l'île Maurice. Bissoon, laboureur à la retraite, à un problème : ce matin, pour la première fois depuis 20 ans, le fusible de son vieux poste de radio vient de sauter. Une boutique à l’entrée du village. Ah-Yan le boutiquier ne croit qu’en une chose : la mondialisation... Bissoon vient acheter un fusible à Ah-Yan...


À l'affiche : "Une place pour moi"

Un court métrage de Clémentine Dusabejambo. Durée : 21 minutes. Rwanda (2016). Dans une école primaire quelconque, arrive une fille albinos âgée de cinq ans, Elikia. A cause de la couleur de sa peau, ses camarades de classe s’aperçoivent que sa différence est plus un problème qu’un caractère particulier. Tandis que son voisinage la considère comme un stéréotype, sa mère la soutient. Ensemble, elles réagissent et élèvent leurs voix pour trouver leur propre place. 


À l'affiche : "Imbabazi, le pardon"

Long-métrage de Joël Karekezi. Durée : 76 minutes. Rwanda (2014). Quand Manzi, qui a participé à perpétrer le génocide au Rwanda, est libéré après une peine de prison de 15 ans, son ancien meilleur ami, Karemera est révolté. Karemera veut la justice pour les crimes que Manzi a commis contre sa famille. 


À l'affiche : " Un tour de cheville"

Court-métrage de Guillaume Levil. Durée : 12 minutes. France ( 2014). Un homme récite maladroitement sa déclaration d’amour en haut d’une montagne : « Je sais que j’ai hésité parfois. Mais là, c’est toi que j’ai choisi… ». Ce film est le cinquième court-métrage de Guillaume Levil. Un film à la fois triste et profond, proposé comme un conte, sans fées, ni fin heureuse. 


À l'affiche : "La Marche (The walker)"

Court-métrage de Yadia Mor-Jougan. Durée : 29 minutes. Cameroun (2018). Seul et solitaire face à l’humain peu sensible, Talom, un garçon de 10 ans, cherche à communiquer avec les choses et la nature. Mais la frontière qui lie le monde invisible au monde visible est masquée. Le lien qui semblait lier Talom à ses parents morts, est brisé.


À l'affiche : "Fandripahana, le massacre"

Film d'action malgache de Tafitaniaina Rakotonomenjanhary. Durée 1h54. Madagascar (2019). Semaia et Barkley sont frères, ils travaillent chez un homme important appelé Gédaliah. Mercenaires, ils ont déjà assassiné beaucoup de gens. Pour Gédaliah, si une personne n’est pas du même avis que lui ou qu’il ne fait pas ce qu’on lui demande, il envoie ses mercenaires. Lorsque, les deux frères reviennent à la raison, ils décident de ne plus suivre les ordres du patron… S’en suit une aventure où Sémaia et Barkley vont tenter de déjouer les plans morbides du grand Gédaliah. 


À l'affiche : "W.A.K.A"

Un film de Françoise Ellong. Durée : 97 min. Cameroun (2012). Mathilde, la trentaine, est une femme seule abandonnée par les siens et souvent livrée à elle-même. Serveuse dans un bar, Mathilde voit sa vie basculer le jour où son patron apprend qu’elle est enceinte et donc en ce qui le concerne, inapte à travailler plus longtemps dans son enseigne...


À l'affiche : "Icyasha"

Un court-métrage de Clémentine Dusabejambo. Durée : 16 minute. Rwanda (2018). Un garçon de 12 ans tente désespérément d'être admis dans l'équipe de football de son quartier. Mais son caractère efféminé le disqualifie. Ses camarades le dénigrent et l' intimident à plusieurs reprises. Il se retrouve dans un monde où il doit prouver et revendiquer sa masculinité. Une histoire qui traite simultanément de la douleur et de la beauté de l'enfance.